Pierrette Paule Désy, Fort George, baie James. Une ethnohistoire… (2014)



Download 2.56 Mb.
Page12/51
Date27.06.2021
Size2.56 Mb.
1   ...   8   9   10   11   12   13   14   15   ...   51
La faune marine

La faune marine est composée de poissons anadromes (c’est-à-dire qui remontent les cours d’eau) et de poissons d'eau douce, parmi lesquels les chabots sont les plus répandus 49. À partir d’un inventaire sommaire, on citera le grand corégone (Coregonus clupeaformis), le petit corégone ou poisson blanc (C. artedii), et les truites grise (Salvelinus namaycush), rouge (S. alpinus) et mouchetée (S. fontinalis), enfin des espèces moins courantes : le grand brochet (Esox lucius), la loche (Lota lota), le meunier (Catostomus commersoni), le doré jaune (Stizostedion vitreum), la perche (S. canadense), le scorpène (famille des cottidae) un poisson à tête hérissée d’épines, l’esturgeon jaune (Acipenser fulvescens). L’esturgeon est assez particulier pour que, sur les quantités prodigieuses de poissons reçues par les marchands qui d’ordinaire ne les décrivent pas, le chef de poste à Big River en 1819 tient à préciser qu’il a obtenu et pesé un esturgeon de six kilos, une occasion inattendue 50.



Photo 7. p. 20. Salmon River barrage. L’omble chevalier (Salmo salvelinus) mérite une place à part à cause de son importance dans l’alimentation des Cris qui fréquentent traditionnellement, près du cap Jones, la petite rivière au Saumon où on le capture en construisant un barrage. L’omble revient fréquemment dans les annales des marchands, qui en font d’amples provisions en le conservant dans des barils de saumure.
Retour à la table des photos in texte

L’omble chevalier (Salmo salvelinus) —ou l’omble de fontaine (Salvelinus fontinalis)— mérite une place à part à cause de son importance dans l’alimentation des Cris. Ceux-ci fréquentent traditionnellement, près du cap Jones, la petite rivière au Saumon où on le capture en construisant un barrage (photo). L’omble revient fréquemment dans les annales des marchands qui en font d’amples provisions en le conservant dans des barils de saumure. En 1816, Thomas Alder chef de poste à Big River, notait :

Sept. 28…the fish procured there (Cape Jones) are called Salmon but are a species of salmon trout only they are very fine fish of about from eight to sixteen pounds [3/7 kilos] weight each are some seasons to be procured in considerable quantities 51.

Nous ne nous attarderons pas sur la faune, puisqu’il en sera fait état dans les chapitres ultérieurs en relation avec les marchands. On ajoutera seulement que des changements sont intervenus dans le subarctique par rapport à des espèces qui sont menacées, tel le renard argenté, qui sont remplacées, tel le chien de traîneau, et d’autres, tel le caribou, qui ont opéré un retour sur le territoire. En tout état de [21] cause, les variations cycliques restent importantes, un phénomène que les chasseurs savent identifier.

On ne saurait clore cet inventaire sans mentionner les diptères qui, l’été, forment d’imposantes nuées vagabondes et harcelantes. Davantage que d’« innocents » maringouins 52 (Culex pipiens), il s’agit surtout d’une multitude d’insectes piqueurs, tels les moustiques et mouches noires (Crysops, Simulium et Tabanus sp.) propres à la taïga avec ses lacs, ses marécages, ses tourbières à sphaigne, et qui taraudent humains et animaux sans qu’ils n’y puissent rigoureusement rien. Ils font partie intégrante d’un cycle où les larves nourrissent les poissons, les insectes les oiseaux.

Photo 8. p. 21. Chiens de traîneau.



Retour à la table des photos in texte

Notons que les chiens de traîneau dits huskies (déformation de Esquimau) sont relativement nouveaux 53. Bien nourris l’hiver, puisqu’ils sont attelés à la tâche, ils le sont moins l’été pour des raisons pratiques. L’ours et le castor leur sont tabous, et les autres espèces comestibles leur sont peu souvent offertes. Toutefois, s’il y a bonne pêche ou bonne chasse, on donnera au chien du poisson, du phoque (surtout le gras) sous forme de bouillie. D’après ce qu’on nous a dit, le chien refuse de manger la belette et montre une préférence pour le canard à condition qu’il soit séché, bouilli et présenté sous forme de pâtée. Dans les cas où il n’y a rien à manger, on achètera du porridge pour chiens au magasin de la Compagnie de la Baie d’Hudson. Hors du poste où ils sont attachés pour des raisons de sécurité, les chiens font la chasse aux petits rongeurs. La femme prépare leur nourriture et l’homme les nourrit, mais les rôles peuvent être inversés.

On ne voit guère le petit chien de chasse traditionnel, dressé pour flairer, entre autres, castor, loutre, rat musqué et porc-épic, qui a précédé l’arrivée des huskies. Choyé, il était considéré autant animal de compagnie rattaché à la famille, vivant dans sa demeure, que hardi chasseur, plongeant dans l’eau pour traquer sa proie.

Le chien que nous avons vu [photo] lors d’un voyage à Nemiscau, en amont de la rivière Rupert, avec son poil roux, son museau de renard, correspond exactement à la description donnée en 1925 par Speck : « un chien de petite taille à l’allure décidément vulpine avec ses oreilles redressées et pointues, le poil soyeux en général de couleur brune, rousse ou blanche. De disposition aimable, il a une démarche délicate et le corps fin 54 ». Les petits chiens d’agrément aperçus [22] fréquemment de nos jours tiennent plutôt des bâtards, mais ils continuent d’avoir une fonction familiale et affective, et portent le nom d’un ami ou d’un parent.



Photo 9. 22. Petit chien de Nemiskau. Petit chien de chasse de Nemiscau avec son poil roux et son museau de renard. © P. Désy.
Retour à la table des photos in texte

Au terme de ce chapitre, on est frappé par les changements, dans le temps et l’espace, entre les années qui ont précédé la construction du barrage hydroélectrique sur la Grande Rivière, et celles qui ont suivi. Vu de l’extérieur, tout se passe comme si deux univers séparaient les moments entre passé et présent.



[23]




Share with your friends:
1   ...   8   9   10   11   12   13   14   15   ...   51




The database is protected by copyright ©essaydocs.org 2020
send message

    Main page