Monsieur le President du conseil de gestion, cher Alain Azan



Download 12.65 Kb.
Date conversion13.05.2016
Size12.65 Kb.
Monsieur le President du conseil de gestion, cher Alain Azan,

Monsieur le proviseur, cher Frédéric Arzelier,

Mesdames et messieurs,

chers parents et amis du lycee la perouse,

c’est un très grand plaisir pour moi de participer ce soir avec vous a cette ceremonie dite de la graduation, qui marque, pour 21 élèves de ce lycée, la fin des études secondaires – et le début d’une aventure nouvelle.

C’est la première a laquelle j’ai le plaisir d’assister. rachel, mon épouse, vous demande d’excuser son absence : certains d’entre vous savent que nous avons, à la maison, une nouvelle petite fille de quelques semaines, qui, naturellement, nous occupe beaucoup. nuit et jour, à vrai dire ! mais, l’an prochain, je ne doute pas que rachel sera présente avec nous !

c’est un plaisir, disais-je, et cela à un double titre : d'abord parce qu’en tant que consul général, j’accorde la plus grande importance à la vie de votre établissement. ensuite, parce qu’en tant que parent d’élèves… j’accorde la plus grande importance à la vie de notre établissement !

le lycée français la perouse occupe une place toute particulière a san francisco, dans la bay area et, à vrai dire, dans tout l’ouest des etats-unis. Il est au cœur de notre reseau d’enseignement, auquel sont attaches tous les français de notre ville et au-delà. il constitue à lui seul 50% des lycées homologués de l’ensemble des Etats-Unis, les 50 autres % étant constitués… par le lycée Rochambeau de Washington ! chaque année, vos effectifs croissent, et c’est une très bonne nouvelle.

je vous le dis ce soir très clairement, et avec beaucoup d’enthousiasme : les autorités françaises, l’agence pour l’enseignement français à l’étranger, dont je suis ici le représentant, l’ambassade de France a washington, et bien entendu ce consulat général continueront d’être présents auprès de vous, de vous accompagner année après année, pour que le lycée la pérouse se développe le plus harmonieusement du monde.

*

mes très Chers amis,



ce soir, nous sommes ensemble pour célébrer à la fois une fin, et un début.

la fin des études secondaires pour vous, les élèves rassemblés ici, et aussi le commencement de vos études supérieures, votre essor vers une nouvelle vie, une vie plus libre, une vie qui vous rapprochera déjà du monde des adultes, une période qui sera, pour vous, celle des découvertes et du cheminement vers un avenir professionnel.

Vous savez, je crois, ce que vous devez au lycée la pérouse, vous savez aussi ce que vous devez à vos parents. j’imagine que vous pensez à tout cela, et à ce qui vous attend, avec un mélange d’excitation extrême et, peut-être, un petit pincement au cœur, parce qu’une page se tourne aujourd'hui. je me souviens moi-même du jour où, baccalauréat en poche – vous n’étiez même pas nés ! –, commençait pour moi une vie nouvelle : ce sont très exactement ces sentiments contrastés qui m’habitaient alors. fierté d’avoir mené à bien la première partie de ma scolarité, excitation à l’idée de découvrir le monde inconnu du supérieur, et aussi un peu de vâgue à l’âme, à l’idée de voir se séparer la communauté que tous, professeurs et élèves, nous avions formée au fil des années.

les professeurs précisément, et bien sûr l’administration, réunie autour du proviseur : je veux ce soir vous remercier toutes et tous, je connais votre dévouement, je sais que vous êtes présents jour après jour auprès de vos élèves, dans les bons moments comme lors des périodes plus délicates. je sais que vous ne comptez ni votre temps, ni vos efforts.

très chers élèves,

vous avez eu, peut-être ne vous en rendez-vous pas tout à fait compte, mais cela viendra, une chance extraordinaire de faire vos études ici, dans cet environnement multiculturel d’une très grande richesse. diversite, dialogue, ouverture, echange, respect, tolerance, c’est parce que nous croyons tous à ces valeurs communes, à ce bien commun, que le lycée la pérouse existe. c’est pour cela que la France contribue si puissamment, et contribuera encore plus dans les années qui viennent, à aider à la scolarité de nos enfants à l’étranger.

c’est pourquoi, je me permets de vous le dire : je ne me fais pas vraiment de souci pour votre avenir ! j’ai regardé précisément les institutions dans lesquelles chacune et chacun d’entre vous va poursuivre ses études : en France, paris 2 panthéon assas, paris 6 pierre-et-marie-curie, paris 1 panthéon sorbonne, nantes ; sur le continent nord-américain, le système de l’université de californie, que ce soit à berkeley, à davis, à santa barbara, à los angeles, mais aussi la prestigieuse université mc gill, à montréal.

bref, vous avez été accepté, grâce à vos dossiers, grâce à l’enseignement dispensé par le lycée la pérouse, dans les meilleurs établissements, des deux côtés de l’atlantique ! et je sais que vous y réussirez. il faudra du travail, de la peine, de la patience, mais vous réussirez !

j’en suis persuadé : dans les années futures, tout au long de votre vie d’adulte, vous vous souviendrez des années passées ici, et vous serez les meilleurs ambassadeurs du lycée la pérouse de san francisco en particulier et de l’amitié franco-américaine en général. peut-être même un jour – mais rien ne presse, je vous rassure ! – enverrez-vous vos propres enfants dans cet établissement, et qu’encore plus tard vous assisterez à leur cérémonie de graduation. on en sera alors à la classe de 2030, ou de 2035 !

*

il me reste, chers élèves de la promotion 2008, à vous souhaiter toute la réussite que vous méritez. mille bravos, donc, au lycee la perouse, et longue, belle vie à la promotion 2008 !



je vous remercie.


The database is protected by copyright ©essaydocs.org 2016
send message

    Main page